Bibliographie indicative

AUTHIER J.-Y., « Mobilités résidentielles et effets de composition dans les processus de réhabilitation des quartiers anciens centraux », La Ville : agrégation et ségrégation sociales, Paris, L’Harmattan, 1996, p. 143-159.

AUTHIER J.-Y., Espace et socialisation. Regards sociologiques sur les dimensions spatiales de la vie sociale, mémoire pour le diplôme d’habilitation à diriger des recherches, Université Lyon 2, nov. 2002.

AVENEL C., THIBAULT F., « Précarité et insécurité sociale », Problèmes politiques et sociaux, n°921, 2006.

BAHR H.M. et al., Disaffiliated Man. Essays and Bibliography on Skid-Row, Vagrancy and Outsiders,Toronto,University of Toronto Press, 1970.

BARON C., BUREAU M.-C., GOMEL B. (et alii), Les missions locales et l’innovation, rapport de recherche du CEE, DARES, 2004.

BAUMANN S., Wasted Lives. Modernity and its Outcasts, Cambridge, Polity Press Ltd, 2004.

BEAUD S., PIALOUX M., Retour sur la condition ouvrière, Paris, Fayard, 1999.

BEAUD S., PIALOUX M., Violences urbaines, violences sociales, Paris, Fayard, 2003.

BIDET J., HARZO C. et LAURIAC N., Trajectoires résidentielles des personnes relogées lors des opérations de renouvellement urbain en région Rhône-Alpes, rapport pour le PUCA, 2008.

BLÖSS Thierry, « Jeunes maghrébins des quartiers nord de Marseille », Les Annales de la Recherche Urbaine, n° 41, 1989, p. 59-65.

BLÖSS Thierry, J’ai hérité de la misère. Destins résidentiels et vie sociale de quartier, rapport final d’une recherche financée par le Ministère de l’équipement et le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, GERM (groupe d’étude et de recherche sociologique sur la transformation des modes de vie)/EHESS, Marseille, juillet 1987.

BOURDIEU P., (dir.), La misère du monde, Paris, Seuil, 1993.

BOURDIEU P., Les Structures sociales de l’économie, Paris, Seuil, 2000.

CASTEL R., HAROCHE C., Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi. Entretiens sur la construction de l’individu moderne, Paris, Fayard, 2001.

CASTEL R., L’insécurité sociale. Qu’est-ce qu’être protégé ?, Paris, Seuil, La république des idées, 2003.

CASTEL R., Les métamorphoses de la question sociale. Une chronique du salariat, Paris, Fayard, 1995.

CHAMPION J.-B., MARPSAT M., « La diversité des quartiers prioritaires : un défi pour la politique de la ville », Economie et Statistique, n° 294-295, 1996, p. 47-65.

COHEN D., Une jeunesse difficile. Portrait économique et social de la jeunesse française, Paris, Ed. rue d’Ulm, 2006.

COING H., Rénovation urbaine et changement social, Paris, éditions Ouvrières, 1966.

DARMON M., La socialisation, Paris, Armand Colin, Col. 128, 2006.

DEJOURS C., Souffrance en France. La banalisation de l’injustice sociale, Paris, Seuil, 1998.

DEMAILLY L., « La psychologisation des rapports sociaux comme thématique sociologique », in M. Bresson, La psychologisation de l’intervention sociale, Paris, L’Harmattan, 2006.

DUBET F., MARTUCELLI D., Dans quelle société vivons nous ? Paris, Seuil, 1998.

ECKERT H., MORA V., « Formes temporelles de l’incertitude et sécurisation des trajectoires dans l’insertion professionnelle des jeunes », Travail et Emploi, n°113, janvier-mars 2008.

ECKERT H., Avoir vingt ans à l’usine, Paris, La Dispute, 2006.

EHRENBERG, L’individu incertain. La fatigue d’être soi, Paris, 1995, réed. Hachette Coll. Pluriel, 1999.

FASSIN D., Des maux indicibles, sociologie des lieux d’écoute, Paris, La Découverte, 2004.

FAURE S., « Des effets sociaux des démolitions d’immeubles dans les Grands Ensembles HLM », Espaces et Sociétés, n° 124-125, 2006, p.191-205.

FAURE S., « Jeunes des quartiers populaires. Eléments d’analyse des dimensions sexuées, corporelles et spatiales de la socialisation », Journal des anthropologues, n° 112-113, février 2008, p. 205-222.

FAURE S., « Les politiques de corps en direction des milieux populaires », Lien social et Politiques, n° 59 « corps et politique », avril 2008.

FAURE S., Rapports sociaux et de sexe dans un Grand ensemble HLM. La sexuation de la vie quotidienne et les arrangements de sexe de l’adolescence, Rapport de recherche final, subvention du FASILD, mai 2005.

FAURE S., Sociologie des formes et des processus de socialisation. Corps, espace, genre et politique, mémoire pour le diplôme d’Habilitation à diriger des recherche, Université Lyon 2, avril 2007.

FAURE S., THIN D., « Femmes des quartiers populaires, associations et politiques publiques », Politix, n° 78, juillet 2007, p. 87-106.

FOUCAULT M., Naissance de la biopolitique, Cours au Collège de France 1978-1979, Paris, Hautes Etudes, Gallimard, Seuil, 2004.

FOUCAULT M., Sécurité, territoire, population. Cours au Collège de France 1977-1978, Paris, Hautes Etudes, Gallimard, Seuil, 2004.

GAULEJAC (de) V., L’histoire en héritage. Roman familial et trajectoire sociale, Desclée de Brouwer, 1999.

GAULEJAC (de) V., La Névrose de classe, Paris, hommes et groupes, 1987.

GILBERT, P., Les relogés de la 44. Démolir dans les grands ensembles, reloger les habitants, mémoire de fin d’études de l’IEP de Lyon, 2004.

GRIGNON C., PASSERON J.-C., Le savant et le populaire, Paris, Gallimard / Le Seuil, 1989.

HUGHES E.C., « Carrières », Le regard sociologique, Paris, éditions de l’EHESS, 1996.

KARSZ S., Pourquoi le travail social ? Définition, figures, clinique, Paris Dunod, 2004.

KOKOREFF M., RODRIGUEZ J., La France en mutation. Quand l’incertitude fait société, Paris, Payot, 2004.

KOWARICK L., « Social, Economic and Civil Vulnerability in the United States », France and Brazil International Journal of Urban and Regional Research 29 (2), 2005, p. 268–282.

L’Observatoire national des zones urbaines sensibles, rapport de février 2007 éditions de la DIV.

LELEVRIER C., « Mobilité et réseaux : des questions communes aux deux périodes », intervention pour la séminaire Regards croisés sur la rénovation urbaine 1960-2000 du 1er février 2007, organisé par l’atelier « Action publique locale et dynamiques sociales » du GIS socio-économie de l’habitat.

MALLON I., Vivre en maison de retraite. Le dernier chez-soi, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Le sens social, 2004.

MARTIN C., « La vulnérabilité relationnelle : une composante de la précarité », Marion Del Sol, Anne Eydoux, Annie Gouzien, Pierre Merle, Pascale Turquet, Nouvelles dimensions de la précarité, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2001.

MAUGER G., « La reproduction des milieux populaires « en crise », VEI, n° 113, juin 1998.

MAUGER G., « Les politiques d’insertion. Une contribution paradoxale à la déstabilisation du marché du travail », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 138-139, mars 2001, p. 5-14.

MAZADE O., Reconversion des salariés et plans sociaux, Paris, L’Harmattan, 2003.

MILLET M., « “Souffrances” d’école. Entre vulnérabilités sociales et vulnérabilités scolaires », in Frédéric Chauveau (dir.), Histoires de la souffrance sociale. XVIIe-XXe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007, p. 169-178.

MILLET M., THIN D., Ruptures scolaires. L’école à l’épreuve de la question sociale, Paris, PUF, 2005.

MULLER P., « L’analyse cognitive des politiques publiques : vers une sociologie politique de l’action publique », Revue française de science politique, volume 50-2, 2000, p. 189-208.

PASSERON J.-C., « La chair et le squelette du temps, Le raisonnement sociologique, Paris, Nathan, 1991.

PAUGAM S., Le salarié de la précarité. Les nouvelles formes de l’intégration professionnelle, Paris, PUF, 2000.

Rapport de l’IRDES. (E. Cambois, F. Jusot), « Vulnérabilité sociale et santé », Santé, soins et protection sociale en 2004, Rapport IRDES, n° 1621, 2006/01, p. 41-47.

RÉNAHY N., Les gars du coin. Enquête sur une jeunesse rurale, Paris, La Découverte, 2005.

ROCHE S., « Expliquer le sentiment d’insécurité : pression, exposition, vulnérabilité et acceptabilité », Revue française de science politique, volume 48, n° 2, 1998.

SANTELLI E., Grandir en banlieue. Parcours et devenir de jeunes français d’origine maghrébine, Paris, Centre d’Information et d’Etudes sur les Migrations Internationales, coll. Planète Migration, 2007.

SCHWARTZ O., La notion de “ classes populaires”, mémoire pour l’Habilitation à diriger des recherches en sociologie, Université de Versaille, Saint-Quentin-en-Yvelines, coordination de M. Le professeur Jean-Pierre Terrail, soutenu en février 1998.

SCHWARTZ O., Le Monde privé des ouvriers. Hommes et femmes du Nord, Paris, PUF, 1990.

SOULET M.-H., « Repenser la vulnérabilité », Empan 2005 – 4, n° 60, p. 24-29.

TABARD N., « Des quartiers pauvres aux banlieues aisées : une représentation sociale du territoire », Economie et Statistique, n° 270, 1993.

THOMAS H., « Vulnérabilité, fragilité, précarité, résilience, etc. De l’usage et de la traduction de notions éponges en sciences de l’homme et de la vie », TERRA-Ed., Coll. « Esquisses », fev. 2008 : http://terra.rezo.net/article697.html

TISSOT S., L’état et les quartiers. Genèse d’une catégorie de l’action publique, Paris, Seuil, collection Liber, 2007.

VANHEE O., BOIS G., HENRI-PANABIERE G., COURT M., BERTRAND J., « La fratrie comme ressource.  Le rôle des aînés dans les parcours scolaires des enfants de familles nombreuses », Politiques sociales et familiales n° 111, dossier fratries, mars 2013.

VILLECHAISE, A., « Les banlieues sans qualités. Absence d’identité collective dans les grands ensembles », Revue Française de Sociologie, n°38, janvier-mars, 1997, p. 351-374

WITTMAN A.-F., « Vieillir en cité : un double stigmate », Sociétés contemporaines, 2003, p. 107-128.

YOUNG M., WILLMOTT P., Family and Kinship in East London,London, Routledge and Kegan Paul, 1957.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.